Les spectacles culturels de Bonlieu

 

Une sélection de spectacles de danse et de théâtre vous sera proposée durant l’année. Elle pourra intéresser les enfants, les ados et les parents…
Nous accompagnons les enfants dans la limite des places disponibles, covoiturage pour les parents intéressés.
Les places sont à réserver à l’accueil du Foyer d’Animation.

Les spectacles sélectionnés :

Soeurs

Mardi 6 novembre 2018 à 20h30

Parce qu’il a été saisi par l’incroyable alchimie qui se dégageait du duo fraternel d’Actrice entre Audrey Bonnet et Marina Hands, Pascal Rambert n’a eu de cesse d’écrire un texte pour ces deux formidables comédiennes. Une histoire intime, une histoire de sœurs, de fusion et de déchirures, une histoire de vie, de mort et d’amour. Un texte magnifique, ciselé sur mesure pour deux artistes d’exception.
Une mère qui meurt… Une de ses filles est là, mais l’autre n’a pas été prévenue à temps. Erreur ? Faux pas ? Négligence ou acte manqué ? Fatalement arrive le temps de la confrontation. La famille, la proximité de la mort, les amours non réalisées… L’œuvre de Pascal Rambert tire ses racines de ces ingrédients là. De cette matière fictionnelle qu’il creuse inlassablement, il extirpe de véritables pépites. Ici, tout repose sur la puissance de l’échange. Face à face, deux blocs d’énergie pure, des rapports de force organiques.
Marina Hands et Audrey Bonnet ont été nommées aux Molières pour leur interprétation dans Actrice ; la première en tant que meilleure comédienne, la seconde pour le meilleur second rôle. C’est avec une grande fierté que nous les retrouverons pour cette création « made in Annecy » !

Gisèle

mercredi 14 novembre 2018 à 20h30

Dada Masilo a fait des relectures de ballets classiques sa marque de fabrique et rien n’échappe à son regard décapant ! Après Swan Lake et Carmen, la chorégraphe sud-africaine revisite Giselle, héroïne classique par excellence, qu’elle veut féministe et exubérante. De quoi électriser une nouvelle fois le public de Bonlieu.
Dans Giselle, ballet pour douze danseurs, une jeune fille meurt après avoir été trahie par un homme. Elle ne peut reposer en paix et se transforme en wili, un fantôme féminin qui a toujours voulu danser de son vivant, désir resté inassouvi. Dans la version de Dada Masilo, Giselle n’est plus la frêle jeune fille prête au sacrifice ; elle ne pardonne pas. Le chagrin, la colère et la vengeance se télescopent sur scène dans une gestuelle d’une rare inventivité. La partition musicale inédite du compositeur sud-africain Philip Miller mêle musique originale, percussions africaines et voix.
Dada Masilo réunit autour d’elle une compagnie vitaminée et s’amuse une fois de plus du passé pour nous raconter le monde tel qu’il est au présent.

La rose et la hache

mardi 20 novembre 2018 à 20h30

Carmelo Bene libère Richard III, le monstre créé par Shakespeare. Comment le bossu au pied bot va-t-il réussir à prendre le pouvoir et à quel prix ? Georges Lavaudant met en scène cette ascension sanguinaire et nous tient en haleine, suspendus aux lèvres d’Ariel Garcia-Valdès, acteur exceptionnel s’il en est. Un spectacle qui défie le temps quarante ans après sa création, un monument du théâtre français du XXe siècle !
Richard : abomination de la nature, sublime monstre de théâtre ! Grand maître de la mise en scène de soi, sous le regard horrifié de son entourage, sculpteur de sa propre statue ! Son ambition sans bornes éradique tous ses rivaux. Son cynisme impitoyable hypnotise pourtant ses proies… C’est la nuit. La dernière. L’aube verra émerger le temps de la bataille qui lui coûtera la vie. Seul, Richard, bijou sulfureux serti dans un écrin de ténèbres, se rejoue des fragments d’une vie dénuée de scrupule. Georges Lavaudant offre à ce crépuscule du personnage l’intensité particulière d’un temps suspendu, à la densité toxique, et la présence puissante d’un Ariel Garcia-Valdès au charme inaltéré.

La fabuleuse histoire d'Edmond Rostand !

Mardi 11 décembre 2018 à 20h30

Le plus généreux des théâtres s’empare du plus généreux des auteurs ! L’incomparable Philippe Car, dans une épopée-performance, reconstitue la vie passionnée d’Edmond Rostand : émotion, comédie, humour et suspense !
On suivra donc l’histoire de la famille Rostand, bien avant la naissance d’Edmond. Un spectacle découpé comme un scénario de film, haletante aventure de l’inventeur d’un théâtre, d’un diffuseur de rêves, dont les succès répétés n’ont jamais apaisé les doutes. Un artiste qui croyait férocement à la force de l’enthousiasme. Un théâtre pour faire germer dans les cœurs l’audace magnifique d’affronter la vie avec panache.

CARMEN(S)

Mercredi 23 janvier 2019 à 20h30

José Montalvo renoue ici avec ses racines hispaniques et dépeint non pas une mais des Carmen(s), archétype de la liberté féminine, en mélangeant habilement nationalités, musiques et danses. Sur le plateau, neuf femmes et sept hommes se poursuivent en dansant flamenco, classique, hip-hop et même tradi-coréen. Un melting-pot carménissime !
Après Y Olé ! et Don Quichotte du Trocadéro, voici une ode à la liberté universelle et au métissage des cultures où alternent l’intemporelle musique de Bizet et d’autres plus actuelles comme le rap, le jazz ou encore l’électro.
Le scénario tragique de Mérimée se voit transformé en une véritable fresque humaine bondissante et sensuelle. Face à ce tohu-bohu éclatant, un écran – tel un miroir géant – dialogue constamment avec la scène et nous livre les visions personnelles des interprètes de cette figure emblématique. Dans un tourbillon d’acrobaties dansées, entre désir et rejet, José Montalvo réveille à coup sûr « la » Carmen qui sommeille en chacun de nous…

L’ÉCOLE DES FEMMES

Mardi 29 janvier 2019 à 20h30

Stéphane Braunschweig et le Théâtre national de l’Odéon se confrontent à nouveau aux méandres noirs de la folie moliéresque… Pour ne pas risquer l’enfer de la jalousie, l’intransigeant Arnolphe a tenu Agnès loin du monde dès son plus jeune âge, en adepte convaincu de la pédagogie de l’ignorance. Mais on n’élève pas les femmes sous cloche… Un spectacle d’une terrifiante actualité et d’une maîtrise exceptionnelle.
Pour avoir une épouse parfaite, quoi de mieux que de la façonner dès l’enfance ? Élevée dans un couvent, Agnès est-elle aussi innocente que le voudrait l’intransigeant Arnolphe ? Ses Maximes du mariage comme bréviaire, il entend bien l’épouser, en conclusion d’une séquestration prudente, mais la cruauté de la situation se retournera contre lui, avec l’intensité des cauchemars. Dans une scénographie étonnante, qui laisse entrevoir le roman caché de cette maisonnée, Stéphane Braunschweig démonte les mécanismes de cette folie totalitaire et, distillant le malaise, cible avec férocité les dogmatismes absurdes et tous les obscurantismes.
Stéphane Braunschweig est reconnu comme l’un des plus grands metteurs en scène français. Après avoir dirigé avec succès le Théâtre national de la Colline, il est aujourd’hui à la tête du prestigieux Théâtre national de l’Odéon.

MINUIT

Mercredi 20 mars 2019 à 20h30

Trampolines, bascules, agrès de cirque, autant d’éléments renvoyant tous à la question de l’équilibre et de la suspension. Yoann Bourgeois explore avec sa troupe tous les déséquilibres et les rapports de force. Poétique des images et virtuosité des interprètes font de chacun de ses spectacles un moment rare, suspendu dans le temps.
Étonnant Yoann Bourgeois ! Ses propositions scéniques engagent toujours une belle part de rêve qui fait oublier que, sous la fascination de l’image, se cache l’incroyable performance. À travers tous les numéros des spectacles précédents existait déjà, fil rouge absolu de ses créations, la recherche du moment unique, là où le temps n’existe plus, là où l’objet lancé se fige dans l’espace, l’instant fugace où il semble hésiter, avant de se décider à tomber. À l’apogée de l’envol, la fraction de seconde qui défie la gravité. Instabilité chronique des personnages et des choses, corps à corps radical entre le dispositif du plateau et l’individu, le spectacle se réinvente à chaque lieu rencontré. Et, comme toujours, c’est magique !

FIVE EASY Pieces

Mardi 9 avril 2019 à 20h30

Peut-on faire jouer par des enfants la vie de l'infanticide Marc Dutroux ? Milo Rau, l’un des metteurs en scène les plus précis du théâtre européen et le collectif CAMPO, spécialiste du travail avec les enfants, s’emparent du sujet pour nous faire vivre une expérience des plus troublantes. Un théâtre créé avec des enfants de 9 à 12 ans pour des adultes… exceptionnel !
Sans complaisance et avec la plus grande attention pour ses très jeunes acteurs, Five Easy Pieces s’appuie sur des témoignages et des faits réels pour partir à la recherche des limites de ce que savent, ressentent et font les enfants. Des questions purement esthétiques et théâtrales se mêlent aux considérations morales : comment les enfants peuvent-ils comprendre les concepts de récit, de processus d'identification, de perte, de soumission, de vieillesse, de déception et de rébellion ? Quelle est notre réaction quand nous les voyons jouer des scènes de violence ou une relation amoureuse ? Et surtout : qu'est-ce que cela nous apprend sur nos propres peurs et aspirations ?

logo Foyer Animation blc

Une association d'Education Populaire régie par la Loi
du 1er juillet 1901.